S’émerveiller

…me débarrasser des faux enchantements pour m’émerveiller des vrais miracles. Pierre Bourdieusdwv560bLa sagesse commence dans l’émerveillement.Socrate

confirmation

ÊTRE TOTALEMENT LIBRE: AIMER D’UN AMOUR INFINI

**************

Si nous étions moins ignorants, nous serions plus tolérants et plus respectueux des autres, quelles que soient leurs origines, leurs religions ou leurs couleurs de peau!

bordurehaut2L’histoire de Brielle et Kyrie Jackson
Le 17 octobre 1995, au centre médical du Massachussetts à Worcester, Kyrie et Brielle venaient de naître prématurément, 12 semaines à l’avance. Elles étaient placées chacune dans des couveuses distinctes afin de réduire le risque d’infection. Si Kyrie se développait bien, ce n’était pas le cas de sa sœur Brielle qui avait des problèmes de respiration et de rythmes cardiaques. Par ailleurs, Brielle avait des difficultés à prendre du poids et affichait régulièrement des pics de fièvre. Le 12 novembre, Brielle est entrée dans une phase critique. Elle était bleue, fièvreuse, haletait, son rythme cardiaque était trop rapide, son pronostic vital était engagé. C’est alors qu’une infirmière a tenté un acte qui ne se pratiquait pas du tout à cette époque-ci aux Etats-Unis : avec la permission des parents, Gayle Kasparian a pris les jumelles et les a placées dans la même couveuse. En quelques minutes, son oxygénation dans le sang s’est améliorée, et l’enfant semblait rassérénée. Tandis qu’elle était assoupie, sa sœur, Kyrie a posé son bras sur Brielle, le rythme cardiaque de Brielle s’est calmé et sa température est redevenue normale.
url
La photo des jumelles dans la couveuse a fait le tour du monde, elle a été publiée dans le magazine Life et dans le Reader’s Digest. Depuis le geste de l’infirmière, il n’est pas rare qu’au Massachussetts on place les jumeaux dans la même couveuse… Par Stadire, 05 novembre 2014

*************

imagesLa gratitude des éléphants: Mon ami Daniel Vignat vient de me transférer cette magnifique histoire que je partage avec vous. puissions-nous garder toujours vivante la gratitude dans nos cœurs!                               

Lawrence Anthony, une légende en Afrique du Sud et auteur de 3 livres, dont le best-seller « The Elephant Whisperer », a courageusement sauvé la faune contre les atrocités de l’homme, y compris le sauvetage des animaux de zoo de Bagdad lors de l’invasion américaine en 2003  et il a réhabilité des éléphants dans le monde entier. Le 7 Mars 2012 Lawrence Anthony est mort. Deux jours après son décès, les éléphants sauvages se sont présentés à son domicile, menés par deux grandes matriarches. D’autres troupeaux sauvages sont arrivés séparément en masse pour dire au revoir à leur ami humain bien-aimé. Un total de 31 éléphants ont patiemment marché plus de 20 kms pour se rendre à sa maison en Afrique du Sud

 

Témoin de ce spectacle, les humains étaient de toute évidence étonnés, non seulement par l’intelligence et par la précision du moment où ces éléphants ont détecté le décès de Lawrence, mais aussi par cette manifestation d’émotion profonde que les animaux bien-aimés ont montrée et évoquée d’une façon organisée:  une marche lente de leur habitat jusqu’à la maison de Lawrence – pendant des jours – en file indienne de façon solennelle.
Alors, comment, après la mort d’Anthony, ces éléphants de la réserve, qui vivent dans des régions éloignées du parc ont-ils su ?«Un homme bon est mort subitement», dit le rabbin Leila Gal Berner, Ph.D., «et à plusieurs kms de distance, deux troupeaux d’éléphants qui ont détecté qu’ils avaient perdu un ami cher, ont commencé a se déplacer comme dans une procession solennelle, presque « funèbre » jusqu’à la maison du défunt pour montrer leur respect à sa famille » «S’il fallait avoir une preuve de la merveilleuse interdépendance de tous les êtres vivants, la voilà avec les éléphants de la réserve de ThulaThula nous en avons la preuve. Le cœur d’un homme s’arrête, et le cœur de centaines d’éléphants est en deuil. Le cœur de cet homme a offert la guérison à ces éléphants, et maintenant, ils sont venus pour rendre un hommage affectueux à leur ami. » La femme de Lawrence, Françoise, était particulièrement touchée, sachant que les éléphants n’étaient pas revenus chez lui depuis plus de 3 ans ! Mais pourtant, ils savaient où ils allaient. Les éléphants, de toute évidence, ont voulu montrer leur profond respect et honorer leur ami qui leur a sauvé la vie, en restant devant la maison pendant 2 jours et 2 nuits sans rien manger. Puis, un matin, ils sont repartis.

o-ANGEL-CLOUD-POPE-570      vu dans le ciel de Floride le 14 mars 2013

****************

Refaire le monderetouralasource Andre Le Verrep

Un père lit le journal mais son fils le dérange sans cesse. Agacé, il prend une vieille carte du monde dessinée ds un journal. Il la déchire et invite l’enfant à refaire la carte, ‘Cela t’occupera. »Pas facile pour un gamin de reconstituer le monde, se dit-il. Il se remit à lire et très vite le gamin le dérange à nouveau. « Voilà papa j’ai refait le monde. » En quelques instants, il avait reconstitué toute la carte. Comment as-tu fait dit le père, ce n’est pas évident? « C’est facile, au verso, il y avait dessiné un homme. j’ai refait l’homme alors le monde s’est retrouvé refait du même coup. » inconnu

espoir

La croyance que rien ne change provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat. Friedrich Nietzsche

asleep10

 « Même si nous parcourons le monde pour trouver la beauté, nous devons l’avoir en nous sous peine de ne pas la trouver. » ~ Ralph Waldo Emersonpenny-legate-baby-namaste1
Soyez heureux, agissez dans le bonheur, sentez-vous heureux, sans aucune raison. Socrate

***************

mon frère vient de m’adresser cette histoire jolie

Dans le ventre d’une mère, deux bébés discutent.
– Bébé 1 : Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?
– Bébé 2 : Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Nous sommes ici pour devenir forts et nous préparer pour ce qui nous attend après.
– Bébé 1: Pffff… tout ça, c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement ! A quoi ressemblerait une vie hors du ventre ?11107_392746907487951_884692712_n
– Bébé 2 : Eh bien, il y a beaucoup d’histoires à propos de « l’autre côté »… On dit que, là-bas, il y a beaucoup de lumière, beaucoup de joie et d’émotions, des milliers de choses à vivre… Par exemple, il paraît que là-bas on va manger avec notre bouche.
– Bébé 1 : Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Tout le monde le sait. On ne se nourrit pas par la bouche ! Et, bien sûr, il n’y a jamais eu de revenant de cette autre vie… donc, tout ça, ce sont des histoires de personnes naïves. La vie se termine tout simplement à l’accouchement. C’est comme ça, il faut l’accepter.
– Bébé 2 : Et bien, permet moi de penser autrement. C’est sûr, je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler, et je ne pourrais rien te prouver. Mais j’aime croire que, dans la vie qui vient, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.
Bébé 1 : « Maman » ? Tu veux dire que tu crois en « maman » ??? Ah ! Et où se trouve-t-elle ?
Bébé 2 : Mais partout, tu vois bien ! Elle est partout, autour de nous ! Nous sommes faits d’elle et c’est grâce à elle que nous vivons. Sans elle, nous ne serions pas là.
Bébé 1 : C’est absurde ! Je n’ai jamais vu aucune maman donc c’est évident qu’elle n’existe pas.
Bébé 2 : Je ne suis pas d’accord, ça c’est ton point de vue. Car, parfois lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante… On peut sentir quand elle caresse notre monde… Je suis certain que notre Vraie vie va commencer après l’accouchement…     (un petit coin de paradis, facebook)

<><><><><><><>

Danser la vie

http://www.flixxy.com/britains-got-talent-shadow-theatre-group-attraction.htm

Love is in the air

Il y a des moments où l’on se sent libéré de ses propres limites et imperfections humaines. Dans de tels instants, on se voit là dans un tout petit coin d’une petit planète, le regard fixé en émerveillement sur la beauté froide et pourtant émouvante de ce qui est éternel de ce qui est insaisissable. La vie est la mort se fondent ensemble et il n’y a pas d’évolution ni de destination, il n’y a que ETRE. Albert Einsteincascade-montagnes-266924

« Et par-dessus tout, regardez le monde autour de vous avec des yeux remplis de lumière, car les plus grands secrets sont toujours cachés dans les endroits les plus inattendus. Ceux qui ne croient pas à la Magie ne les trouveront jamais. » Roald Dahl

           ******************

La fourmi amoureuse

Cheminant un jour en un lieu solitaire, le roi Salomon rencontra une fourmilière. Aussitôt, toutes les fourmis vinrent par milliers le saluer. Une seule l’ignora, occupée à emporter, grain par grain, l’énorme monticule de sable devant elle. Le roi Salomon la fit appeler et dit: « Ô petite fourmi, même avec la longévité de Noé et la patience de Job, jamais tu ne pourras faire disparaître cette montagne de sable ! »
« Ô grand roi, répondit la fourmi, ne t’arrête pas à ma taille… mais regarde plutôt mon ardeur. Derrière ce monticule est ma bien-aimée. Rien ne m’arrêtera pour l’effacer. Et si je dois perdre la vie, au moins je mourrai dans l’espoir de la rejoindre. Ô roi, apprends d’une fourmi ce qu’est la force de l’amour, apprends d’un aveugle le secret de la vision… » Attâr ( Sage soufi)

montagnes-du-sourire-7

3.FETES--157-

Je racontais un conte
A quatre ou cinq marmots, auditoire choisi,
Et j’en étais, je crois, à l’endroit que voici :
« … Dans un instant où Dieu tournait le dos, le diable
Se glissa, sans rien dire et d’un air amiable,
Ce qu’il fait très souvent, derrière le bon Dieu ;
Il coupa dans le ciel un morceau de drap bleu,
Et, pour cacher le trou, mit dessus un nuage… « 
Jeanne m’interrompit. – Allons, Jeanne, sois sage,
Dit George, intéressé par le diable et par Dieu ;
Nous écoutons, tais-toi. – Jeanne s’en troubla peu.
– Je croyais que le ciel, dit-elle, était en soie.
Victor Hugo

                                             ***************

Il nous faut regarder

http://www.youtube.com/watch?v=LIhYPmsp-MU

Derrière la saleté
S´étalant devant nous374440_163846970439230_605927849_n
Derrière les yeux plissés
Et les visages mous
Au-delà de ces mains
Ouvertes ou fermées
Qui se tendent en vain
Ou qui sont poing levé
Plus loin que les frontières
Qui sont de barbelés
Plus loin que la misère
Il nous faut regarder

8c23ac61Il nous faut regarder
Ce qu´il y a de beau
Le ciel gris ou bleuté
Les filles au bord de l´eau {x2}
L´ami qu´on sait fidèle
Le soleil de demain
Le vol d´une hirondelle
Le bateau qui revient

Par-delà le concert
Des sanglots et des pleurs
Et des cris de colère
Des hommes qui ont peur
Par-delà le vacarme
Des rues et des chantiers
Des sirènes d´alarme
Des jurons de charretier
Plus fort que les enfantsoiseau_3
Qui racontent les guerres
Et plus fort que les grands
Qui nous les ont fait faire

Il nous faut écouter
L´oiseau au fond des bois
Le murmure de l´été
Le sang qui monte en soi {x2}
Les berceuses des mères
Les prières des enfants
Et le bruit de la terre
Qui s´endort doucement
Jacques Brel

                          **************************

 

Les sentiments
Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient: Le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l’Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l’île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l’Amour resta. L’Amour voulait rester jusqu’au dernier moment. Quand l’île fut sur le point de sombrer, l’Amour décida d’appeler à l’aide. La Richesse passait à côté de l’Amour dans un luxueux bateau. L’Amour lui dit: « Richesse, peux-tu m’emmener? »
 « Non car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau. Je n’ai pas de place pour toi. » 55170167.tammmm
L’Amour décida alors de demander à l’Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau: « Orgueil, aide moi je t’en prie! »
 « Je ne puis t’aider, Amour. Tu es tout mouillé Et tu pourrais endommager mon bateau. »
La Tristesse étant à côté, l’Amour lui demanda: « Tristesse, laisse moi venir avec toi. »
« Ooh… Amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule ! »
Le Bonheur passa aussi à côté de l’Amour, mais il était si heureux qu’il n’entendit même pas l’Amour l’appeler! Soudain, une voix dit: « Viens Amour, je te prends avec moi. » C’était un vieillard qui avait parlé. L’Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu’il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme, Le vieillard s’en alla. L’Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir: « Qui m’a aidé? »
« C’était le Temps » Répondit le Savoir.
« Le Temps? » s’interrogea L’Amour. « Mais pourquoi le Temps m’a t il aidé? » Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit: « C’est parce que seul le Temps est capable de comprendre combien L’Amour est important dans la Vie.  anonymefamille-oiseaux

                                                              <><><><><><><><>

La poupée de sel
Une poupée de sel parcourut des milliers de kilomètres sur la terre ferme, pour parvenir finalement jusqu’à la mer.
Elle était fascinée par cette étrange masse en mouvement, absolument différente de tout ce qu’elle avait vu jusque là.
« Qui es-tu ? » demanda la poupée de sel à la mer.mini2-66479076photo-223-jpg
La mer sourit et répondit :
« Entre dans mon eau, tu verras. »
Alors, la poupée entra en pataugeant dans la mer.
Plus elle avançait, plus elle se dissolvait, jusqu’à ce qu’il ne restât plus qu’une toute petite partie d’elle-même.
Avant que cette dernière petite partie ne se dissolve, la poupée s’exclama, tout émerveillée :
« Maintenant, je sais qui je suis ! »Anthony de Mello, comme un chant d’oiseau

Haut de page